La France d’abord !

Je suis d’accord !!!

La France d’abord !


  La France d’abord !

Sortons une bonne fois pour toutes de ces clivages politiques qui ne nous ont jamais rien apporté de bon.
Que ce soit la gauche ou la droite, la droite ou la gauche, ce sont les mêmes politiques ringardes depuis tant d’années.
Le refus systématique des politiciens de constater la réalité des faits a été catastrophique alors qu’ils se  cantonnaient à gérer la dette, mais en plus en mauvais gestionnaires.
Aujourd’hui la France est exsangue et vit dans l’insécurité presque partout.
Cet état lamentable ne doit plus continuer et notre seule option c’est bien de jeter une fois pour toutes ces politiques néfastes peu importe leur couleur ou leur côté.

  La France d’abord !

Ce que les médias ne montrent pas, surtout à la télévision, n’existe pas !
Et pourtant !
Prenez aujourd’hui les commissariats censés assurer notre sécurité, ils tournent en sous-effectifs et dans des conditions de délabrement incroyables. Pour déposer une plainte, il faut être capable de patienter entre deux et cinq heures !
Pour les hôpitaux ce n’est pas beaucoup mieux…
En fait tout ce qui contribue à assurer une meilleure vie est délaissé au profit du paraître et du soi-disant humanisme si cher au socialisme qui permettent d’occulter la réalité du désastre actuel.

C’est pourquoi :

Il suffirait comme je l’avais proposé il y a quelques années que chaque candidat écrive un programme de base en X points avec des dates de réalisations programmées et si élu qu’en cas
« d’oubli », il démissionne par obligation contractuelle.
Mon idée c’est d’obliger les prétendants à s’engager sur par exemple X promesses de campagnes qui seraient avec des dates limites, là au moins pas de lézard.
Exemple concret : le candidat promet qu’il va changer les 35 heures en 42 heures (Wauquiez) OK mais à quelle date limite si élu ? Election en mai 2022, il doit donc par écrit donner la date limite de réalisation de cette promesse. Lorsque la date est dépassée, il est de fait démissionnaire…
Si sur des mesures « faisables » on appliquait cette méthode, on n’aurait plus de programmes politiques débiles avec des 60 ou 100 sinon plus de propositions jamais réalisées.
Sous Hollande, même pas 15% ont été réalisées !
Sous Macron, on attend encore que les promesses soient réalisées 3 ans plus tard !
Voilà c’est du concret !
Il suffit de dire que chaque candidat s’engage sur par exemple 10 propositions écrites et avec une date limite de réalisation fixée à l’avance et dans le temps. Dépassement = démission !
je pense qu’il faut faire simple et aller à l’essentiel… Une promesse = une date..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s